Avignon

Sur le pont, Saint-Bénézet, on y danse on y danse, sur le pont, Saint-Bénézet, on y danse tous en rond. Sachez que le pont inachevé de la ville d’Avignon dont la construction s’amorça au 12e siècle, s’appelle le pont de Saint-Bénézet, et non pas le pont d’Avignon. Ce qu’il y a de particulier avec celui-ci, outre la chanson, c’est que le pont ne traverse pas complètement le cours d’eau qu’il était sensé franchir. Comme des centaines de touristes chaque jour, nous y sommes allés prendre quelques photos et chanter la chanson.

IMG_5613

IMG_5579

IMG_5588

La ville d’Avignon est entourées de remparts(pas les joueurs de hockey là!), et elle est connue pour avoir hébergé des papes entre 1309 et 1423. Nous avons donc visité le palais des papes, qui est aussi la plus grande construction gothique du Moyen Âge. Nos déplacements à l’intérieur du palais se sont effectués avec un porte-bébé, car les constructions du Moyen Âge ne sont généralement pas adaptées aux poussettes, surtout celles destinées à des papes!

 

IMG_5616

 

IMG_5605

IMG_5603

IMG_5596

 

 

IMG_5574

IMG_5562

 

De retour à Domazan :IMG_5634

IMG_5630

 

 

Fontaine-de -Vaucluse et Pont du Gard

Lors de notre première journée dans la région d’Avignon, nous sommes allés d’abord à la Fontaine-de-Vaucluse, puis au Pont du Gard. Wikipédia vous fera une bien meilleure description de ce qu’est la Fontaine-de-Vaucluse, que moi, mais disons que c’est une curiosité géologique intéressante à voir. Ce que Wikipédia ne vous apprendra pas, c’est qu’il y a un excellent restaurant gastronomique, Le Philip, fondé en 1926, qui borde la Sorgue, rivière dont la source est la Fontaine-de-Vaucluse. Nous y avons mangé, et la vue sur cette rivière était magnifique. Selon Jérôme, il s’agit de l’endroit le plus bucolique où nous avons mangé. Selon Audrey, il s’agit de l’endroit le plus beau où nous avons mangé. (« Obstinage » de vocabulaire!)

IMG_5444

 





IMG_5491

IMG_5485

IMG_5482

IMG_5477

IMG_5473

IMG_5468

IMG_5458

IMG_5454

IMG_5444

 

On se sent très bien ces temps-ci, nous avons trouvé le bon rythme pour faire des visites avec Philippe sans se fatiguer et bien profiter des endroits. On relaxe!

Par la suite, nous nous sommes dirigés vers notre chambre d’hôte. Comme Philippe dormait à points fermés, nous avons bifurqué vers le Pont du Gard. Cette visite nous a ravis. Le site est bien aménagé, et un immense jardin où on peut apercevoir des oliviers et des vignes en abondance. Étonnamment, peu de touristes visitaient ce jardin, alors qu’à 100 mètres de là des centaines regardaient le Pont du Gard. C’était donc un beau moment de tranquillité pour nous.

IMG_5523

IMG_5535

Après cette visite, nous avons été à la recherche d’une épicerie afin de se trouver à souper. Un gentil villageois de Domazan, la commune où nous habitons, nous a guidé à vélo vers la route à prendre pour se rendre à Aramon, la commune voisine, afin de trouver un supermarché. On a plutôt trouvé un dépanneur, où on a réussi à se trouver un pain, un fromage et une terrine, sans oublier un vin rosé produit à cet endroit. Nous sommes bien satisfait de notre dernière chambre d’hôte pour ce voyage, voici, en terminant, quelques photos de la vue que nous avons de notre terrasse :

IMG_5548

IMG_5546

 

Aix-en-Provence

En fin d’avant-midi, nous sommes partis en direction d’Aix-en-Provence. Audrey et moi sommes d’accord pour dire qu’il s’agit de la plus belle ville que nous avons visitée jusqu’à maintenant dans le voyage. Plusieurs rues sont uniquement piétonnières et très propres, tout comme les bâtiments.

La ville d’Aix est à une trentaine de minutes de Marseille, la route s’est bien passé, et nous n’avons pas eu de difficulté à stationner la voiture.

Philippe a fait son premier tour de carrousel et il en était ravi, faisant des  »bye bye » aux gens qui tournaient autour de lui. Nous avons prix le dîner sur une terrasse près de l’hôtel de ville. Les serveurs étaient un peu dans la lune avec nos commandes, mais la nourriture fut excellente. Nous avons continué notre visite de la ville après le repas, en se dirigeant vers un magnifique parc où Philippe a pu se dégourdir un peu. Il a mis la main, où plutôt les dents, sur une immense fève qui pousse dans certains arbres. En arrivant à Marseille, Philippe avait très hâte d’arriver, et il le criait assez fort. Cela met à l’épreuve la conductrice qui doit naviguer dans les rues étroites où piétons, mobylettes et voiture ont chacun une interprétation différente du code de la route. Nous sommes finalement arrivés vers 18h00 à la maison. Voici quelques photos de notre journée :

IMG_5425

IMG_5424

IMG_5419

IMG_5416

IMG_5415

IMG_5414

IMG_5405

IMG_5404

 

Martigues

Martigues est située à une quarantaine de minutes en voiture de Marseille. Nous nous y sommes rendus aujourd’hui en fin d’avant-midi. C’est un village surnommé « Venise provençale », du fait que l’eau est bien présente dans la ville. En ce dimanche, il y avait beaucoup de commerce et d’endroits touristiques de fermés. Cela a aussi eu l’effet positif que c’était relaxant de s’y promener. Philippe s’est amusé sur du vrai gazon, et il dormi pendant que ses parents dégustaient le dîner sur une terrasse. La verdure était bien présente à cet endroit, beaucoup plus qu’à Marseille. On a observé de beaux arrangements floraux, notamment en traversant sur l’île de Jonquières. Voici quelques photos de notre dimanche :

IMG_5383

IMG_5378

IMG_5376

IMG_5373

 

 

IMG_5356

 

IMG_5354

IMG_5344

IMG_5343

IMG_5337

IMG_5331

IMG_5326

IMG_5352

Prise du jour : la dorade. Audrey voulait goûter à une bonne pièce de poisson, et elle a été exhaussée. Elle a cependant du demander les instructions pour le manger convenablement, étant donné qu’il ne s’agissait pas d’un filet, ou d’une croquette pannée.

Visite à la plage du Prophète

Ce matin, nous sommes partis avant la sieste de Philippe pour nous rendre à une plage très près de notre appartement ; la plage du Prophète. Nous n’avons pas vu de prophète, mais de belles vagues. Arrivés sur place, Philippe n’avait plus envie de dormir à ce moment, alors nous nous sommes baignés. Nous n’avions pas besoin d’aller bien loin avant d’avoir de grosses vagues, car il ventait passablement. Évidemment Philippe n’est pas allé bien loin dans l’eau!

IMG_5308

IMG_5307

IMG_5304

IMG_5300

IMG_5297

Le reste de la journée a été assez tranquille pour nous, nous avons relaxé dans l’appartement climatisé, fait un peu de ménage, et planifier les prochains jours. De son côté, Philippe était un peu chialeux, avec une seule sieste dans le corps, et un fouille sur le calorifère qui a laissé un bleu sur sa joue. Vive les vacances!

Visite du Palais Longchamp

De retour à Marseille, nous avons visité le Palais Longchamp, qui abrite un musée des beaux-arts et un musée d’histoire naturelle. Nous avons utilisé pour la première fois le métro, ce qui, du même coup, était la première utilisation de ce moyen de transport pour Philippe. Le voici :

IMG_5280

Le Palais Longchamp nous attendait à 5 minutes de marche de la sortie du métro. Nous avons pris quelques photos, de l’extérieur avant de visiter une exposition où nous avons vu une très grande quantité d’animaux empaillés provenant de partout dans le monde. Il y avait même des animaux d’espèces qui sont aujourd’hui éteintes. On a aussi vu un bébé homo sapiens se promenant à quatre pattes dans le musée.

IMG_5289

IMG_5291

IMG_5292

Nous sommes ensuite passé à travers le Jardin des Vestiges, qui n’avait pas l’air de nous intéresser suffisamment pour y passer une partie de l’après-midi. Nous avons été nous promener au marché de Noailles, où nous avons acheté des olives en vrac. À travers tout ça, crème glacée et slush ont permis de nous rafraichir le cerveau.

Nice jour 4 (Visite du Vieux-Nice)

Voici quelques photos de la Villa Bennecourt où nous avons séjourné lorsque nous étions à Nice :

IMG_5221

IMG_5209

IMG_5137

Philippe se baigne dans un vase en céramique fait par la propriétaire de la villa.

Après avoir quitté la villa, nous nous sommes dirigés vers le Vieux-Nice. Nous avons trouvé la ville charmante ; la Coulée Verte apporte de la verdure dans un milieu de pierre, et la Promenade des Anglais, en bordure de mer, assure une promenade en toute quiétude dans une allée beaucoup plus large que les rues de France.

IMG_5265

Chez Pippo, en train de manger de la socca (même Philippe en a mangée).

IMG_5261

IMG_5260

IMG_5254

Philippe qui se promène sur la surface mouillée en attente des prochains jets d’eau.

IMG_5252

IMG_5242

Sur la Promenade des Anglais.

Nice jour 3 (Direction Monaco)

Monaco est une toute petite principauté située à la frontière de la France et de l’Italie. De notre chambre d’hôte, cela nous a pris environ 30 minutes s’y rendre. Trouvez un stationnement avec un bébé qui braille a été assez ardu, mais nous y sommes parvenus. Sans connaître l’existence des ascenseurs, on a encore fait pas mal de portage de poussette pour atteindre le jardin exotique de Monaco. Les cactus qu’on y retrouve, provenant des quatre coins du globe, étaient, pour certains, gigantesques. Voici quelques images :

IMG_5193

Vive l’allaitement!

 

IMG_5192

IMG_5185

Vous aurez compris que pour un enfant toutes les plantes sont comestibles! Heureusement il y avait des plantes sans piques afin que notre glouton mâchouille à sa guise.

 

IMG_5183

IMG_5168

IMG_5165

IMG_5164

Audrey tient bien fort Philippe afin qu’il ne tombe pas sur un cactus!

Après les jardins exotiques, nous avons visité le musée des timbres et des monnaies de Monaco. Ça fait du bien d’être seul dans un musée à l’air climatisée. Évidemment ce musée attire moins les foules que les jardins exotiques, mais j’apprécie ce type d’endroit. Nous avons par la suite pris un repas dans le McDonald de Monaco. Disons que c’est pas mal chic comme établissement de restauration rapide! Dans le même ordre d’idée, j’ai vu un homme vêtu de blanc avec un polo lacoste qui dormait sur un banc. Je me suis dit que ça devait être le clochard de Monaco. Trêve de plaisanterie. Après la visite au musée, nous avons encore monté des marches pour nous rendre au palais princier de Monaco, où vit le prince Albert II.

IMG_5196

IMG_5206

IMG_5205

La princesse Audrey s’était mise belle pour visiter le Casino de Monaco, mais comme c’était assez loin à pied d’où nous étions, et que nous n’étions pas certains qu’un bébé et un papa en T-shirt pouvaient y entrer, on a décidé de revenir à Nice et de relaxer.

Nice jour 2 (Èze et St-Jean-Cap-Ferrat)

La journée débute par un déjeuner à la maison d’hôte, où croissants, pain baguette, fromage, confitures maison, café et chocolat chaud nous attendaient. Ah, j’oubliais, la mer méditerranée était conviée au déjeuner elle aussi. Fiston faisait la sieste à ce moment, et il a repris quelques heures de sommeil en faisant un somme de trois heures. Nous sommes donc partis pour Èze, un village médiéval perché sur le bord de la mer. Audrey nous a mené à bon port encore une fois, même si notre audio-guide sur la banquette arrière hurlait à s’époumoner. Maman voulait l’étriper, mais elle devait conduire et suivre les instructions du copilote. Le stationnement était extrêmement difficile à trouver. Nous avons failli quitter Èze sans l’avoir visiter à pieds, mais avons pris la chance de se garer en bordure d’une route étroite à l’extérieure du village. Philippe a bien apprécier troquer le banc d’auto pour une ballade dans les bras de son papa jusqu’au bas de l’escalier menant ultimement au jardin exotique. Les gens nous regardaient avec étonnement lorsqu’ils nous voyaient transporter Philippe dans sa poussette en portage. Il faut dire qu’avec le soleil qui plombait comme toujours vers 14h00, monter quelques centaines de mètres d’escaliers dans des chemins étroits est certainement plus difficile que prendre une marche en forêt. Toutefois, la vue à partir du sommet valait le coup. Voici quelques photos :

IMG_5009

N’allez pas croire que toutes les marches que nous avons montées étaient comme ces larges paliers!

IMG_5033

IMG_5047

IMG_5048

IMG_5005

En quittant Èze, nous nous sommes dirigés vers la presqu’île de St-Jean-Cap-Ferrat que vous pouvez apercevoir sur la photo ci-haut. Pour les intéressés, ils vous en coûtera en moyenne 44 000 euros par mètre carré si vous souhaitez faire l’acquisition d’une villa ou d’un condo. Mon ancien condo de St-Augustin-de-Demaures vaudrait bien 5 millions de dollars ici.

Notre objectif de visite en venant à cet endroit était de découvrir la villa Rothschild et ses jardins magnifiques. Les photos valent parfois mille mots :

IMG_5099

IMG_5094

IMG_5087

IMG_5086

IMG_5070

IMG_5066

IMG_5061

IMG_5055

Nice jour 1 (où Philippe qui perce deux dents)

Ce matin nous avons quitté Marseille en direction de Saint-Raphaël. La route s’est bien passée, mais finalement nous avons décidé d’arrêter à Fréjus, la ville voisine. Nous avons visité une église assez ancienne, où quelqu’un jouait de l’orgue au moment de notre passage. Philippe se demandait bien d’où venait ce bruit. Pas très loin de l’église, nous avons fait la rencontre d’un olivier qui date du onzième siècle. C’est dire que cet arbre a environ 1000 ans! C’est définitivement l’arbre le plus vieux que j’ai vu de ma vie.

IMG_4924

Audrey se rappelle les nombreuses fois qu’elle a prié saint Antoine de Padou, elle qui égard souvent ses affaires.

Nous nous sommes installés sur une terrasse pour dîner tranquillement, et c’est alors que Philippe a commencé à chigner, ce qu’il a cessé de faire juste avant qu’on lui donne le bain. Pour être juste, il faut dire qu’il a dormi une heure entre Fréjus et Nice, et qu’il était plus tranquille dans un parc de Nice où on l’a laissé ramper vers des pigeons.

IMG_4927

IMG_4930

IMG_4943

Philippe, environ 10 mois, l’olivier, environ 10 siècles.

 

IMG_4946

Papa et fiston.

IMG_4975

IMG_4974

Philippe et sa maman avec un cactus à Fréjus.

 

Quelques mots sur l’endroit où nous allons dormir les prochaines nuits. Nous logeons assez haut à flanc de montagne, et nous sommes à 2,3 km à vol d’oiseau de la mer. Contrairement à Riez, nous n’avons pas accès à une piscine. Cependant, la vue imprenable sur Nice, et la végétation qui nous entoure apportent des éléments nouveau à notre voyage. Audrey a fait le tour du terrain avec la propriétaire, et je peux vous dire qu’autour de la maison poussent des citrons, des kiwis (pas les oiseaux là!), des grenades, des oranges, et on y trouve aussi un olivier.

IMG_4959

Philippe « lousse » dans un parc de Nice avec son garde du corps en arrière-plan.

IMG_4967

L’architecture de Nice est passablement différente de celle de Marseille. Il faut dire que Nice est officiellement française seulement depuis 1860.

 

IMG_4969

D’habitude Philippe est en mode sourire dès qu’il est sur les épaules de son papa. Mais aujourd’hui ce n’était pas le cas, surtout après s’être cogné la bouche sur ma tête.

IMG_4976

Philippe et sa maman dans le parc lors d’une des nombreuses tentatives de Philippe d’escalader sa mère.

 

Nous avons fait livrer une pizza lorsque Philippe fut couché, et l’expérience est à renouveler. Maintenant c’est le temps de relaxer et de déguster la pizza, autant que le décor.

Pizza aux aubergines et fromage inconnu. C'est la meilleure pizza qu'Audrey a mangée.

Pizza aux aubergines et fromage inconnu. C’est la meilleure pizza qu’Audrey a mangée.